cropped-cropped-BANDEAU-980x200px.jpg

Au niveau régional

ARS OI

Créée le 1er Avril 2010, l'Agence de Santé Océan Indien met en oeuvre la politique de santé à La Réunion et à Mayotte, en coordination avec les différents acteurs. Son ambition : mobiliser les énergies de tous pour améliorer la santé de la population et le système de santé dans les deux îles.

Autres URPS :

Médecins, infirmiers, sages-femmes, kinésithérapeutes, orthophonistes, chirurgiens-dentistes, orthoptistes, podologues, biologistes.

COREVIH (voir RIVE)

Les COREVIH coordonnent dans chaque région les actions de prévention, de recherche et de soin dans le domaine de la lutte contre l'infection due au virus de l'immunodéficience humaine, recueille les données médico-épidémiologiques relatives aux patients infectés par le VIH.

IREPS

L’Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé est une association loi 1901 qui a pour objet la promotion de la santé à la Réunion et dans la région Océan Indien par l’initiation, l’accompagnement et la coordination des actions de formation, de prévention ou d’éducation pour la santé.

ONCORUN

La prise en charge d'un patient atteint de la maladie cancéreuse nécessite l'intervention de nombreux professionnels de santé de disciplines différentes (médecins généralistes et spécialistes, cancérologues, infirmières, psychologues,...) exerçant dans diverses structures publiques ou privées (clinique, hôpital ou cabinet). Il est chargé de la coordination entre tous ces acteurs à l'échelle régionale et met à disposition des professionnels de santé un cadre, une organisation et des outils pour harmoniser et améliorer leurs pratiques professionnelles.

ORS de la Réunion

L’observatoire Régional de la Santé (ORS) de la Réunion a pour mission de produire et de mettre à disposition des indicateurs sur l’état de santé de la population réunionnaise et ses déterminants. Cette mission s’inscrit dans un cadre de l’aide à la décision.

réuCARE

La raison d’être du réseau RéuCARE est d’aider à structurer et à coordonner le partage d’information autour du patient afin d’établir pour chacun un parcours de santé optimal et lisible en fonction des ressources disponibles sur le territoire. Le réseau met à disposition des professionnels de santé un cadre, une organisation et des outils pour harmoniser et améliorer leurs pratiques professionnelles.

Réseau pédiatrique 974

Pour améliorer la prise en charge de l'obésité infantile, des pédiatres et d'autres professionnels de santé ont crée le réseau de santé REPOP. Il gère la prise en charge, la continuité ou l'interdisciplinarité des prises en charges sanitaire. Il propose une prise en charge adaptée aux besoins de la personne, tant sur le plan de l'éducation à la santé, de la prévention, du diagnostic que des soins.

SAOME

L’association a pour but de promouvoir, organiser et gérer, par le biais d’un réseau de santé ou tout autre dispositif adapté, les actions en faveur de :

  • la prévention des conduites addictives et leurs conséquences,
  • l’amélioration des pratiques professionnelles et partenariales afin d’optimiser la prise en charge des personnes présentant des conduites addictives,
  • l’appui fonctionnel à la coordination de parcours,
  • l’appui méthodologique dédié aux décideurs et aux acteurs,
  • l’information et la formation sur la thématique des addictions et champs connexes.

Tesis

Soutenu par l’ARS Réunion Mayotte, TESIS est un acteur du développement des systèmes d’information de santé et de la télémédecine dans l’Océan Indien. En tant que maîtrise d’ouvrage régionale, il est l’interlocuteur des institutions nationales et régionales compétentes dans les domaines de la santé et des TIC : l’Agence de santé de l’Océan Indien, l’ASIP Santé, le Ministère de la santé. Il pilote le développement des infrastructures et des services nécessaires à l’échange d’informations entre professionnels de santé à la Réunion et à Mayotte.

 

Au niveau national

AMELI

L'assurance maladie en ligne. Permet en outre aux assurés sociaux de connaître le montant des derniers remboursements effectués sur leur compte, de trouver un professionnel ou un établissement de santé.

Cespharm

Le Comité d'éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm) a pour vocation d’aider les pharmaciens à s’impliquer dans la prévention, l’éducation pour la santé et l’éducation thérapeutique du patient. Commission permanente de l’Ordre des pharmaciens, le Cespharm s’adresse à tous les pharmaciens, notamment ceux en contact avec le public (officinaux, biologistes, hospitaliers…), de métropole et d’outre-mer.

INPES

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé est un acteur de santé publique plus particulièrement chargé de mettre en oeuvre les politiques de prévention et d’éducation pour la santé dans le cadre plus général des orientations de la politique de santé publique fixées par le gouvernement.

Meddispar

Dédié aux médicaments à dispensation particulière disponibles à l'officine, ce site d'accès libre pour tous, concentre en un seul lieu toute l'information réglementaire utile, relative à la prescription et à la dispensation à l'officine des médicaments concernés :

  • les médicaments à prescription restreinte
  • les médicaments d'exception
  • les substances vénéneuses
  • les médicaments dérivés du sang
  • les médicaments délivrés à titre gratuit
  • les médicaments en libre accès

Ordre national des pharmaciens

L’Ordre national des pharmaciens est l'institution qui regroupe tous les pharmaciens exerçant leur art en France Métropole ou dans les départements et collectivités d'Outre-mer.
Il est chargé par la loi de remplir des missions de service public. Ces missions fixées par le code de la santé publique (article L.4231-1  du CSP) sont :

  • d’assurer le respect des devoirs professionnels
  • d’assurer la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession
  • de veiller à la compétence des pharmaciens
  • de contribuer à promouvoir la santé publique et la qualité des soins, notamment la sécurité des actes professionnels

Prescrire

L'association Prescrire vise à apporter aux professionnels de santé, et à travers eux, aux patients, les informations claires, synthétiques et fiables dont ils ont besoin, en particulier sur les médicaments et les stratégies diagnostiques et thérapeutiques. Prescrire édite une revue mensuelle, avec une édition en anglais et un supplément annuel consacré aux interactions médicamenteuses. À but non lucratif, Prescrire est financé à 100 % par les abonnés, sans aucune ressource publicitaire ni subvention.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.